bilal-vientiane.jpg

Vientiane, comme le reste de l'ancienne Indochine française, est une destination cool et décontractée. Au milieu des villas de style colonial et des cafés chics, vous trouverez des temples bouddhistes et une vue apaisante sur le bord du fleuve Mekong.

Vous pouvez vous déplacer dans la ville à vélo, comme dans une ville européenne typique, et vous offrir un large éventail d'options de restauration (la ville abrite quelques restaurants halal : indien, indonésien et même un fried chicken) et de loisirs.

Avec un riche patrimoine culturel, il y a beaucoup à voir et à faire tout en vivant à Vientiane, des sites d'intérêt historique aux événements sportifs, la diversité de l'offre dans la ville est considérable, et elle propose vraiment des activités pour tous les goûts et tous les âges.

De plus, le coût de la vie à Vientiane est relativement bas, les logements et la nourriture sont beaucoup moins chers que dans les autres capitales asiatiques, ce qui rend la vie particulièrement confortable pour les expatriés qui souhaitent s'y installer.

Pour vous, Muslim Expat a interviewé Bilal sur sa vie à Vientiane...

Salam alaykum frère, présente-toi merci...

Wa alaykum salam je m'appelle Bilal, 42 ans, je suis français d'origine vietnamienne. Je viens du Val de Marne en région parisienne.

Pourquoi es-tu parti vivre à l'étranger ?

À la base, je suis parti de France (en 2008) pour créer mon entreprise à Bangkok avec mon beau frère converti lui aussi. Nous avons monté un projet dans l'alimentation halal et tout se passait pas si mal jusqu'au jour où notre établissement a été incendié pendant les émeutes de 2010 (les chemises rouges contre les royalistes), nous avons tout perdu à ce moment là. Mais j'ai décidé de rester en Thailande où j'ai rencontré mon épouse originaire du Sud. Quelques années plus tard, j'ai décroché mon emploi actuel à Vientiane où je suis basé depuis 4 ans.

Depuis combien de temps es-tu expatrié maintenant ?

Avant de m'installer au Laos, j'ai vécu à Bangkok puis à Narathiwat près de la frontière malaisienne (Sud de la Thailande). Au total cela fait plus de 12 ans que je suis expatrié.

Quelle est ta profession ou ton domaine d'activité ?

Je suis IT Manager pour une société française basée à Vientiane. Nous travaillons en étroite collaboration avec le Ministère des Finances du Laos.

Est-ce que tu vis ici avec ta famille ? Y a-t-il des écoles musulmanes dans ta région?

Oui avec ma femme et mes deux enfants. Malheureusement il n'y a pas d'école musulmane au Laos mais le repas à la cantine est halal (importé de Thailande) et il y a plusieurs enseignants musulmans qui travaillent dans l'école car elle est dirigée par des turcs.

Parle nous du coût de la vie là-bas...

Je loue un appartement de 50 m2 avec 2 chambres et 2 salles de bain pour environ 180 euros par mois (un bon prix), le logement est assez éloigné du centre ville.

Il n'y a pas vraiment de transports en communs à Vientiane, tout le monde possède une voiture ou un scooter. L'essence coûte 1 dollars le litre.

Les écoles sont payantes et relativement chères comparé au salaire moyen national qui est d'environ 600 dollars par mois pour les locaux. Pour ce qui est de la santé, il y a des pharmacies et des hopitaux mais je ne connais pas les montants, je suis couvert par l'assurance santé de mon entreprise.

Quant au sport, je pratique le football plusieurs jours par semaine, avec des amis malaisiens, russes et turcs nous avons constitué une équipe de joueurs réguliers. Le terrain coûte environ 20 euros de l'heure.

Le forfait mobile coûte cher si vous consommez beaucoup de datas, j'ai opté pour une carte rechargeable. L'abonnement internet me coûte environ 70 dollars par mois, ce qui est cher pour le niveau de vie laotien.

Pour manger, je commande presque tous les jours dehors car c'est plus pratique et moins cher de prendre à emporter que de faire les courses et cuisiner. Pour un plat chaud, il faut compter environ 2 euros par personnes et en plus c'est très bon !

Concernant les produits de consommation courantes comme le papier toilette ou le savon par exemple, ils coûtent en général un peu plus chers à Vientiane car pratiquement tout est importé de Thailande.

Est-il facile ou difficile de trouver de la viande halal ?

On en trouve ici car elle est importée de Thailande, pays où l'industrie agroalimentaire est rigoureusement encadrée par le commité islamique thaïlandais. Certaines familles musulmanes de la ville traversent la frontière plusieurs fois par mois pour faire leurs grosses courses au supermarché Big C (groupe Casino) de Udon Thani ou Nangkrai (en Thailande) et faire le plein de produits halal surgelés ou secs. Il y a aussi quelques restaurants halal à Vientiane, essentiellement tenus par des indiens, des indonésiens et des malaisiens. Mon restaurant préféré pour manger est le Taj Mahal, un restaurant indien tenu par la même famille depuis plusieurs années.

Et le shopping c'est comment là-bas ?

De grands centres commerciaux comme à Bangkok (4 ou 5 étages) ont été récemment construits mais les produits proposés viennent souvent de Chine. Je pense qu'ils vont s'améliorer dans quelques années. En attendant je commande souvent sur internet plutôt que de faire du shopping comme à Bangkok ou Kuala Lumpur.

Qu'y a t-il à découvrir comme endroits sympas dans la région ?

À Vientiane, il y a beaucoup de temples bouddhistes et de monastères à visiter, ils sont très colorés. À faire au moins une fois. Pour apprécier un beau coucher de soleil en buvant un jus de fruit frais ou un bon café au lait glacé il y a la promenade au bord du Mékong où on retrouve une multitude de cafés, de restaurants et de stands de produits divers et variés.

Luang Prabang, ancienne capitale royale du Laos est située à plusieurs heures par la route, c'est une ville de style colonial entourée de montagnes verdoyantes et on y trouve de belles rues et de jolis sites naturels comme les cascades empilées en pleine forêt tropicale. Du fait de sa difficulté d'accès, la ville a conservé son charme d'antant, c'est très beau.

Quelles sont les 3 choses que tu aimes (ou n'aimes pas) à Vientiane ?

J'aime la qualité de vie familiale, la vie au quotidien est paisible. Le climat est agréable avec des températures moyennes de 25 degés toute l'année. Je n'aime pas le fait que la ville soit poussiéreuse à cause des routes mal goudronnées et que les écoles soient chères (je paie environ 600 euros par mois pour 2 enfants).

Parle-nous de la culture locale...

Les laotiens sont gentils, souriants et pacifiques, ils ne se mettent jamais en colère et ne parlent pas fort. Leur religion est le bouddhisme en général mais il y a aussi des chrétiens (catholiques). Ils respectent les tenues vestimentaires décentes et détestent qu'on leur touche la tête. À ne surtout pas faire car c'est un manque de respect au Laos et en Asie de manière général.

Le laotien de base aime beaucoup la bière et mange de petites quantités de nourriture, plusieurs fois par jour et très épicé. Il préfère manger local plutôt que pizza ou sushi. Il faut dire que leur nourriture est saine, pleine de saveur et peu grasse.

Un conseil pour les muslims qui arrivent à Vientiane ?

Pour prier, allez à la mosquée derrière l'hôtel IBIS Vientiane.

Souhaites-tu revenir en France un jour ?

Non pas du tout, si je déménage du Laos ça sera pour retourner en Thaïlande. Je ne me vois plus rentrer en France pour le moment.

Qu'est ce qui te manque le plus de ton pays de départ ?

Ma famille, mes amis et la nourriture comme la charcuterie halal, le fromage et les bons petits kebabs de France ! (rire)

Que penses-tu de muslim-expat.com?

Ce site sera très utile à la communauté et moi le premier si je décide de quitter le Laos !

Merci beaucoup pour ton partage Bilal !

Si comme Bilal tu souhaites toi aussi partager ton expérience de vie à l'étranger, n'hésite pas à cliquer sur le lien suivant. Cela pourrait aider un grand nombre de personnes dans leur réflexion.