karine-london.jpg

Chaque année, des centaines de milliers de personnes déménagent à Londres depuis l'étranger. Étant donné que Londres est l'une des villes les plus dynamiques du monde, il y a toujours une raison ou une excuse pour s'y installer seul, en couple ou en famille. Peu importe ce qui vous intéresse, il y aura toujours quelque chose pour vous, et c'est pourquoi la capitale de l'Angleterre est considérée comme l'une des villes les plus attractives du monde.

Londres est aussi la ville la plus diversifiée sur le plan ethnique au monde en raison de l'histoire du Royaume-Uni en tant que puissance mondiale et de son orientation commerciale internationale. On y parle plus de 300 langues et environ 40% des londoniens sont nés en dehors du Royaume-Uni.

Un fait stupéfiant à savoir est que Londres est la sixième ville de France en termes de population. Plus de Français vivent à Londres qu'à Bordeaux, Nantes ou Strasbourg !

Avec un grand nombre de cultures différentes, vous y découvrirez des cuisines du monde entier et vous rencontrerez des gens de partout que vous n'auriez pas pu autrement. Certaines d'entre elles avec lesquelles vous nouerez probablement des amitiés.

Pour vous, Muslim Expat a interviewé Karine sur sa vie à Londres...

Salam alaykum présente-toi s'il te plaît.

Alaykum salam je m'appelle Karine, 37 ans, je suis française d'origine vietnamienne. Convertie depuis mon adolescence.

Quelle est ton domaine d'activité ?

Je suis maman à plein temps !

Quand es-tu arrivée ici ?

Je suis arrivée à Londres une première fois, de 2005 à 2013. Ensuite je suis rentrée à Paris puis je m'y suis ré installée en 2017 avec ma petite famille.

Parle-nous de ton quartier...

Nous sommes installés dans le Sud de Londres, dans le secteur de Bromley qui se trouve en zone 6. C'est à 15 minutes de Victoria Station en métro trajet direct ou 35 minutes en métro avec arrêts à chaque station. Ce borough est très agréable, mi urbain mi campagne. Nous avons choisi ce secteur car contrairement au centre de Londres (Zone 1 ou 2), ici la vie est plus orientée famille. Ça se ressent dans les rues où on aperçoit beaucoup plus de poussettes et d'enfants. Il y a beaucoup de maisons, d'espaces verts et d'aires de jeux et le "high street" (la grande rue commerçante) est très animé et très bien représenté par les grandes enseignes ainsi que les marchés le long de la rue piétonne.

Pour l'école, elle se trouve à 50 mètres de notre maison. Les enfants sont inscrits dans le public anglais, une école gérée par le Church of England. Le programme scolaire est plutôt général mais ils enseignent aussi les bases du christianisme et de manière plus générale les 3 religions monothéistes. L'école est cosmopolite, il y a de tout même des musulmans car la qualité du personnel enseignant et de la structure est bonne. Aucune religion n'est imposée aux enfants. Les enfants portent l'uniforme et peuvent ramener leur "lunch box" pour le repas du midi.

Comment vivent les musulmans dans ton quartier?

Concernant la communauté musulmane, elle est moins présente que dans l'Est ou le Nord de Londres mais pour les courses on a facilement accès aux produits halal en se rendant chez TFC (une chaîne de supermarchés tenue par des turcs) à Catford, 10 minutes en voiture. Certains restaurants du quartier proposent du halal comme Kokoro (une chaîne de fast-food japonais), Bouddha Wok (un buffet asiatique tenu par des pakistanais) ou Havet (un restaurant turc). Il y en a d'autres mais je ne vais pas tous les citer.

La mosquée AL Emaan se trouve à 10 minutes en voiture, c'est une ancienne église qui a été rachetée par la oumma et rebaptisée en mosquée. Elle est très bien fréquentée, bien gérée, très propre et ne manque de rien al hamdulillah.

Ce que nous apprécions aussi, c'est le fait de pouvoir aller à la piscine en famille. En effet ici les burkinis ne posent aucun problème au gens. Le week-end, il n'est pas rare de rencontrer de nombreuses familles musulmanes à la piscine.

Comment est le coût de la vie à Londres ?

Nous louons une maison avec 3 chambres et un jardin de 30 m2 pour un total d'environ 1800 euros par mois, cela inclut l'eau (35euros), l'électricité et le gaz (80euros), le "council tax" (180euros) (taxe d'habitation à payer chaque mois) et internet (40 euros). C'est assez cher mais la maison est bien située, proche des commerces et écoles. Cependant, il est possible de demander une aide au logement auprès du Civic Centre (mairie) mais tout dépend des ressources de la famille, nous avons essayé de faire la demande mais c'est très compliqué de l'obtenir, il faut fournir beaucoup de papiers.

Pour stationner sur la voie publique (devant la maison) comptez environ 50 euros par an pour obtenir le macaron à coller sur le pare-brise, attention les amendes pour défaut de macaron s'élèvent à 120 euros et ils passent plusieurs fois par jour !

Concernant l'abonnement mobile, nous utilisons 2 puces : la puce anglaise rechargeable (réseau Giffgaff) (ou 6 euros par mois minimum) et la puce Orange française à 25 euros par mois avec 50 gigas, en effet le réseau 4G Orange de France fonctionne parfaitement et sans surcoût de leur part car couverture européenne.

L'école anglaise du quartier est gratuite et les fournitures scolaires sont fournies par l'établissement. Il faut juste payer les uniformes (pas chers) et la cantine mais elle n'est pas obligatoire car les enfants peuvent aussi ramener leur pique-nique. Sinon, le repas à la cafeteria coûte environ 2,80 euros par jour et par enfant.

Pour les courses générales chez Lidl, comparativement, beaucoup de produits de consommation courantes sont moins chers en Angleterre. Par exemple le prix des couches pour bébés est 2 fois moins cher qu'en France. Il existe également plusieurs chaînes de hard discount très connues en Angleterre, parmi elles il y a les PoundLand qui sont des magasins qui proposent presque tous les articles à 1 pound soit 1,20 euros ! On y trouve que des produits de grande marque comme Nivéa, Garnier, Coca Cola, Nestlé ou Kinder entre autres. C'est vraiment pas cher et tout le monde se fait plaisir ! Le nôtre se trouvait à 400 mètres de la maison.

L'essence coûte un peu moins cher également chez Total ou Texaco, environ 1,20 euros le litre de SP98.

Au final ce qui coûte cher à Londres, ce sont les loyers, les amendes et aussi les transports en commun ! Ceux-ci sont très fiables, safe et bien desservis que ce soit en bus ou en metro. Comptez plusieurs centaines d'euros pour un pass mensuel en fonction des zones à traverser. Certaines personnes paient 450 euros par mois leur abonnement bus et metro pour aller travailler de la zone 6 à la zone 1. Il est possible de payer l'année en une seule fois pour bénéficier d'une remise mais je ne suis pas sûre 100%.

Parle nous de la culture locale....

De manière générale, les londoniens sont très tolérants et "friendly". Par exemple il est facile de communiquer et de sympathiser avec ses voisins, les parents d'élèves ou les collègues. Londres est un vrai melting pot et ça encourage les gens à s'ouvrir au monde entier. Ça se ressent dans la multitude de restaurants différents qu'on peut trouver à chaque coin de rue.

Le vrai anglais de base est très poli, courtois et serviable. Il arrive très souvent de se faire aider à monter les escaliers quand on a les poussettes dans le métro, sans même demander ! C'est très appréciable et c'est souvent les anglais qui se proposent...

Il y a beaucoup de pubs (à l'origine ça s'appelle "public house") aussi. En effet, les anglais adorent aller au pub entre collègues, pour regarder un match de foot (ils adorent le football !) ou sortir en famille ! Ils boivent beaucoup de bière aussi.

Les jours de match, le métro est bondé de personnes portant leurs maillots de foot, une fois arrivé au stade, tout le monde est calme et discipliné, et chante en coeur pour encourager leurs équipes. C'est vraiment sympa comme expérience !

On aime beaucoup le fish and chips (attention le vrai poisson, frais et pané à la commande servi avec les frites maison), c'est très bon, pas cher et ça change du kebab !

Y a t-ils des endroits sympas à visiter en famille dans la région ?

Toute la ville de Londres est sympa à visiter, il y a tellement de quartiers à voir et à revoir, on ne s'en lasse pas ! On adore faire des "London Walk" avec nos amis qui viennent nous rendre visite !

Pour les autres activités sympas on aime beaucoup aller à la plage, à Brighton plus exactement. La station balnéaire se trouve à moins d'une heure de chez nous et on des amis qui y vivent. La-bas il y a pas mal de restaurants halal et des mosquées également. Les londoniens aiment venir se balader à Brighton les week-ends, c'est très cosmopolite... ça change de Deauville ! (rire)

Nos enfants aiment beaucoup le parc à thème LegoLand qui se trouve à Windsor, près du chateau de la Reine. C'est très sympa et original. Il faut compter 1h30 de route de chez nous.

Est-ce que c'est difficile de trouver un emploi à Londres ?

À mon arrivée en 2005, c'était le plein emploi. J'ai travaillé dans la restauration puis dans l'évènementiel et n'ai jamais été sans emploi plus de 2 semaines consécutives.
En 2017, j'ai suivi mon mari et étant mère au foyer je ne peux me prononcer sur le marché du travail actuel, qui d'après mes sources était saturé dans certains domaines, sans parler du BREXIT.

Et qu'en est-il des femmes voilées au travail ?

Les anglais ne font pas de différence, ils te recrutent pour ce que tu as dans la tête et pas sur la tête ! Il n'est pas rare de croiser des soeurs en hijab travaillant dans certaines banques, le métro de Londres, l'Eurostar, la douane, les grandes chaînes de prêt-à-porter, les restaurants et même dans la police !

Peux-tu nous raconter une anecdote vécue depuis ton arrivée ici ?

Quand j'ai décidé de porter le voile en 2012, en arrivant au travail (je travaillais chez Morrison, une chaîne de supermarchés) le premier jour, j'avais la boule au ventre et j'appréhendais la réaction de mes supérieurs. Al HamduliLlah j'ai été chaleureusement accueillie, sans jugement et soutenue par tous mes collègues. Une fois de plus, cette ouverture d'esprit typique des anglais m'a agréablement surpris.

Mentionne 3 choses que tu aimes (ou n'aimes pas) à Londres ?

J'aime :

  • L'ouverture d'esprit des gens, la tolérance, la liberté de vivre sa religion
  • La variété des restaurants halal à prix abordables
  • Le style de vie, le dynamisme, les « high street » dans chaque ville.

Je n'aime pas :

  • Les loyers chers
  • Le prix des transports en commun
  • Les systèmes d'amendes automatisées (pervenches partout, caméras, radars etc.)

Quels sont tes 3 conseils pour les personnes qui souhaitent venir vivre à Londres ?

  • Dès votre arrivée, inscrivez-vous au job center afin d'obtenir votre NIN (numéro de sécurité social anglais).
  • Attention aux arnaques (sur Gumtree et autres) dans votre recherche de logement, favorisez les agences immobilières.
  • Si vous êtes seul ou en couple circulez en scooter : plus économique, plus rapide !

D'après toi quels sont les 3 pays où s'installer et pourquoi ?

  • Angleterre pour la tolérance, le dynamisme, la culture et la proximité avec la France.
  • Oman : qualité de vie élevée, nature, deen.
  • Malaisie : qualité de vie, situation géographique, deen.

Merci beaucoup pour ton partage Karine !

Si comme Karine tu souhaites toi aussi partager ton expérience de vie à l'étranger, n'hésite pas à cliquer sur le lien suivant. Cela pourrait aider un grand nombre de personnes dans leur réflexion.