dubai.jpg

Dubai

Dubaï est à la fois un Émirat et une ville des Émirats Arabes Unis. Situé sur la côte du golfe Persique, c'est l'émirat le plus célèbre.

L'économie de Dubai

Dubai est l'une des économies à la croissance la plus rapide au monde, avec un taux de croissance régulier de 6% jusqu'en 2014. Bien que l'économie de Dubai ait été initialement fondée sur les revenus de l'industrie pétrolière, à ce jour les revenus du pétrole et du gaz naturel représentent moins de 5% des revenus de l'émirat. Cependant les réserves de pétrole de Dubai ont considérablement diminué et devraient s'épuiser dans 20 ans, ce qui a donné lieu à une concentration de son économie sur les nouvelles technologies, le commerce et le tourisme (luxe, commercial et affaire) en construisant des hôtels et en développant de manière exponentielle le secteur de l'immobilier.

Ce virage est accompagné d'une politique de grands travaux afin de créer les infrastructures d'accueil (aéroports, marinas, hôtels, palaces, etc), de transport (autoroutes, métro, etc) et de loisirs (parcs d'attractions à thème et aquatiques, centre commerciaux, etc.) pour les futurs visiteurs.

La construction, le commerce, l'immobilier et les services financiers (avec le nouveau Dubai International Financial Centre (DIFC)) sont les principaux contributeurs à l'économie de Dubai. Le commerce extérieur non pétrolier de Dubai s'élevait à 362 milliards de dollars en 2014. Par exemple, la Chine était devenue le plus grand partenaire commercial international de Dubai, avec un total de 47,7 milliards de dollars de flux commerciaux, en hausse de 29% par rapport à 2013. L'Inde était le deuxième avec 29,7 milliards de dollars, suivie par les États-Unis avec 22,62 milliards de dollars. Le Royaume d'Arabie Saoudite était le quatrième partenaire avec une valeur commerciale de 14,2 milliards de dollars. Les échanges avec l'Allemagne en 2014 se sont élevés à 12,3 milliards de dollars, la Suisse et le Japon 11,72 milliards de dollars et les échanges avec le Royaume-Uni 10,9 milliards de dollars.

La décision du gouvernement de diversifier son économie auparavant basée sur le commerce du pétrole vers une économie orientée vers les services et le tourisme a boosté le secteur immobilier de la ville dès 2004 et ce jusqu'à 2008. De ce fait, des projets de développements immobiliers à grande échelle ont conduit à la construction de certains des plus hauts gratte-ciel et des plus grands projets au monde tels que les Emirates Towers, le Burj Khalifa, les Palm Islands et l'hôtel le plus cher, le Burj Al Arab (construite par Emaar Properties), Dubai Mall, Business Bay, Dubailand et le village de Jumeirah. Le gigantisme et le caractère novateur de ces réalisations tournent les regards du monde entier vers l'émirat et forcent sa renommée.

En effet la construction à grande échelle a transformé Dubai en l'une des villes les plus dynamiques du monde. Cependant le marché immobilier de Dubai a connu un ralentissement majeur en 2008 et 2009 en raison de la conjoncture économique où la situation s'était aggravée, la Grande Récession ayant lourdement pesé sur la valeur des propriétés, la construction et l'emploi. En 2012, le marché a recommencé à prendre de la vitesse. 2013 a été une année stellaire avec une accélération significative des prix, mais le gouvernement et les acteurs de l'industrie de la construction ont commencé à mettre en place des mesures pour se prémunir contre le développement d'une nouvelle bulle. Puis les prix de l'immobilier ont connu une baisse en 2014 avec une différence constatée de plus de 25%.

En septembre 2019, le souverain de Dubai, Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, a ordonné de créer le Comité Supérieur de Planification Immobilière pour étudier et évaluer les futurs projets de construction immobilière, afin de parvenir à un équilibre entre l'offre et la demande, qui est considéré comme une mesure visant à freiner le rythme des projets de construction suite à la chute des prix de l'immobilier.

Malgré la crise économique mondiale et une croissance relativement plus lente que prévu, la ville continue de développer d'ambitieux projets tels que Dubai Science Park (anciennement DuBiotech et fusionné avec EnPark). Il s'agit d'un nouveau parc d'activités destiné aux entreprises de biotechnologie travaillant dans les domaines pharmaceutique, médical, de la recherche génétique et de la biodéfense. La ville a lancé d'autres grands projets pour soutenir son économie et développer différents secteurs comme Dubai Fashion 2020 et Dubai Design District, qui devraient devenir le foyer de grands créateurs locaux et internationaux. À noter que le coût estimé de la construction d'Expo 2020 a atteint 10,3 milliards de dollars US.

Dubai est également une plaque tournante pour les industries de services telles que les technologies de l'information et la finance, avec des zones franches spécifiques à l'industrie dans toute la ville. Dubai Internet City, combinée à Dubai Media City dans le cadre de TECOM (Dubai Technology, Electronic Commerce and Media Free Zone Authority), est l'une de ces enclaves, dont les membres comprennent des sociétés informatiques telles que Hewlett Packard Enterprise, HP Inc., Google, EMC Corporation. , Oracle Corporation, Microsoft, Dell et IBM, et des organisations médiatiques telles que MBC, CNN, BBC, Reuters, Sky News et AP.

Dubai abrite également d'importantes entreprises de production d'énergie via DEWA, bien qu'il s'agisse principalement de production d'eau et d'électricité pour la ville. Dans l'industrie de l'aluminium, Emirates Global Aluminium produit 2,4 millions de tonnes d'aluminium pour environ 3.8 milliards de dollars US chaque année. Des investissements ont été réalisés dans la construction automobile avec Zarooq Motors.

Emirates Airline, qui a été fondée par le gouvernement en 1985 appartient toujours à l'État. Basé à l'aéroport international de Dubai, la compagnie a transporté plus de 49,7 millions de passagers en 2015.

"La ville de la démesure" compte à elle seule plus de 70 centres commerciaux, dont le plus grand du monde, le Dubai Mall. Dubai est également connue pour les quartiers historiques du souk situés de chaque côté de sa crique. Traditionnellement, les boutres (navires marchands en bois) d'Asie de l'Est, de Chine, du Sri Lanka et d'Inde déchargeaient leur cargaison et les marchandises étaient négociées dans les souks adjacents aux quais. La crique de Dubai a joué un rôle vital pour la vie communautaire dans la ville et a été à l'origine du boom économique de Dubai.

Dubai est également connue comme la ville de l'or car une grande partie de son économie est basée sur les échanges d'or qui ont lieu dans les souk de Deira avec envrion 250 magasins de vente au détail. En effet le commerce de l'or a augmenté au cours des années 40 en raison des politiques de libre-échange de Dubai qui ont encouragé les entrepreneurs indiens et iraniens à ouvrir des magasins dans le Dubai Gold Souk. L'Inde étant le plus grand acheteur d'or et de diamant de Dubai et la Suisse le plus grand fournisseur de lingots d'or pour Dubai.

"L'émirat bling bling" comme on l'appelle est aussi devenu la troisième plaque tournante mondiale du commerce de diamants (bruts et taillés) alors que le secteur des diamants de l'émirat était pratiquement inexistant au début des années 2000, mais valait près de 35 milliards de dollars en 2013 et 2014. En effet, l'émirat a pu tirer parti de sa position géographique entre les principaux approvisionnements en diamants extraits en Afrique, vers les principaux centres de taille en Inde et plus à l'est en Chine.

Le secteur du tourisme à Dubai

Le tourisme est un élément important de la stratégie du gouvernement de Dubai pour maintenir le flux de devises étrangères dans l'émirat. L'attrait de la ville pour les touristes repose principalement sur le shopping mais aussi sur d'autres attractions anciennes et modernes telles qu'Atlantis. Depuis 2018, Dubaï est la quatrième ville la plus visitée au monde en raison du nombre de visiteurs internationaux et de la croissance la plus rapide, avec une augmentation de 10,7%. La ville a accueilli 14,9 millions de visiteurs avec nuitées en 2016 et devrait atteindre 20 millions de touristes d'ici 2020. Une nouvelle stratégie a été lancée en fixant de nouveaux objectifs pour attirer 21 à 23 millions de visiteurs en 2022 et 23 à 25 millions de visiteurs d'ici 2025.

Un total de 30,82 milliards de dollars a été dépensé en 2018 par les visiteurs internationaux à Dubai, une augmentation de 3,8% par rapport à 2017 (29,70 milliards de dollars). Cela fait de Dubai la ville qui rapporte le plus de dollars touristiques dans le monde, La Mecque venant en deuxième position avec 20,09 milliards de dollars. En moyenne, un visiteur dépense 553 dollars par jour. De janvier à juin 2019, 8,36 millions de touristes internationaux ont visité Dubai. La plupart des visiteurs viennent d'Inde (997 000), suivis d'Arabie Saoudite (755 000) et du Royaume-Uni (586 000).

Dubai a une nouvelle attraction culturelle à découvrir ! Le Quranic Park de Dubaï à Al Khawaneej a fait des vagues en tant que tout premier parc inspiré du Coran. Également appelé «Parc du Saint Coran», il s'agit d'une initiative de la municipalité de Dubai et offre aux visiteurs (musulmans et non musulmans) la chance d'en apprendre davantage sur les plantes et les miracles mentionnés dans le Saint Coran à travers des attractions ludiques et amusantes. Que vous soyez curieux de connaître la religion ou que vous recherchiez une sortie en famille, mettez le Quranic Park sur votre liste d'endroits à visiter à Dubai.

L'Islam à Dubai

La religion la plus représentée est l'islam, en majorité sunnite. Il existe des communautés chrétiennes, juives, hindoues et sikhs. Dubai est le seul émirat qui possède un temple hindou et un temple sikh.

Depuis 2001, des églises catholiques, orthodoxes et des temples protestants peuvent être construits à Jebel Ali grâce à l'attribution de parcelles par le gouvernement. Même si aucun des rites autres que musulman n'est subventionné par le gouvernement, la liberté de religion est assurée et il est permis aux différentes congrégations religieuses de percevoir des dons, des soutiens financiers venant de l'étranger, de faire des publications dans la presse, etc. De façon générale, Dubai est l'émirat le plus tolérant des Émirats Arabes Unis, contrepartie nécessaire de son ouverture à l'étranger et au tourisme.

Dubai compte plus de 200 mosquées. Les mosquées de la ville sont magnifiquement construites et présentent une architecture magnifique. La Great Mosque est la mosquée la plus importante de Dubai, elle a été minutieusement conçue. Parmi les autres mosquées à Dubai figurent la Mosquée Jumeirah, la Mosquée Satwa, le sultan Masjid Ahmed Bashalalat, la Mosquée Al Farooq Omar Bin Al Khattab, la Mosquée Burhani, la Mosquée Ali bin AbiTaleb, etc.

Nos expats à Dubai

Voici une partie de nos membres qui sont à Dubai

Denyia

Sahih

Yass-in79

Adil60

Nos articles sur Dubai

Voici une partie de nos articles qui traitent de sujet autour de Dubai

salon-halal-world-food-dubai.jpg

Salon Halal World Food Dubaï

Le Salon Halal World Food de Dubaï est un évènement incontournable pour de nombreux entrepreneurs de l'agroalimentaire. Un espace de 100 000 m2, pas moins de 115 pays représentés, 5000 e...

03/08/2020 17:00

Témoignages

Voici le retour de nos membres à Dubai

hayat-dubai.jpg

Hayat répond à nos questions sur sa vie à Dubai

Pourquoi tant d'expatriés choisissent de vivre et de travailler à Dubai et aux Émirats Arabes Unis ? Quand vous pensez à Dubai, quelles images vous viennent à l'esprit : des gratte-ciel br...

03/08/2020 17:00

sabrina-dubai.jpg

Notre Muslim Expat du jour, Sabrina, témoigne de sa hijra à Dubai

Vous envisagez un changement de carrière ? Ou vous avez envie de vivre dans un pays où les températures descendent rarement en dessous de 20 degrés ? Où l’adhan retentit 5 fois par jour dans...

03/08/2020 17:00