amine-kuala-lumpur.jpg

Selamat Datang à Kuala Lumpur ! S’expatrier en Asie, c’est bien. S’installer à « KL » c’est mieux ! Et c’est probablement le rêve de nombreux Muslim Expats qui aiment tant cette ville d’Asie du Sud-Est, moderne et traditionnelle à la fois, où l’on retrouve ce mélange typique d’Asie et d’Islam. En effet, on ne compte plus les magnifiques mosquées et les nombreux plats colorés qui nous donnent envie de se resservir à chaque fois !

Vivre à Kuala Lumpur pourrait être une superbe expérience que vous soyez seul ou en famille. Le climat est chaud et agréable toute l’année, il y fait bon vivre ensemble car il n’y a pas que des musulmans. Le prix des logements reste très intéressants pour une grande capitale et les nombreuses îles tropicales ne sont jamais très loin ! Vous entendrez l’adhan partout et vous ferez connaissance avec les habitants qui sont très souvent souriants et tolérants envers les étrangers Masha’Allah.

En termes d’économie, la ville fait partie des « Tigres d’Asie du Sud-Est» car il faut dire qu’avec un taux de croissance régulier Kuala Lumpur saura à l’avenir incha’Allah tirer son épingle du jeu et continuer à surfer sur la vague du plein emploi encore bien longtemps. C’est d’ailleurs la seule ville de classe mondiale de Malaisie et son centre d’affaires international présente de nombreux avantages pour ceux qui cherchent à profiter du boom économique régional.

Pour vous Muslim Expat a interrogé Amine qui nous parle de sa hijra à Kuala Lumpur...

Salam alaykum, présente-toi s'il te plaît...

Salem A3leikoum, je m'appelle Amine j'ai 29 ans et je suis d'origine tunisienne. Ma femme est d’origine algérienne. Né en France, J'ai grandi en région parisienne, c’est aussi là où je me suis marié. Nous avons une petite fille de 4 ans et un garçon de 2 ans hamdoullah.

Je suis actuellement basé à Kuala Lumpur depuis presque un an, étant père de deux enfants et à cause de la situation sanitaire actuelle (covid-19) notre installation a pris beaucoup de temps. Car nous avons moi et ma femme exclu tous les moyens d'installation temporaire ou bancal dès le début, dans le but d’offrir un maximum de stabilité à nos enfants.

Peux-tu nous en dire plus sur ton cursus scolaire ?

J'ai effectué des études dans le domaine énergétique, quant à ma femme elle est infirmière de formation.

Pourquoi es-tu parti vivre en Malaisie ? Comment es-tu arrivé là-bas ?

Ma femme et moi avons un goût particulier pour les voyages, nous aimons visiter d’autres pays. Le fait de découvrir d'autres civilisations nous a ouvert l'esprit et nous a progressivement donner envie de vivre notre vie ailleurs. De plus, nous souhaitions offrir le meilleur à nos enfants.

Nous aimons beaucoup la France mais nous avions aussi envie de nous rapprocher de certaines valeurs, notamment la pratique de la religion et de vivre dans un environnement plus paisible et safe. C'est notamment pour ces raisons que nous avons décidé de nous expatrier en Malaisie.

Es-tu venu en famille ? Si oui comment ça se passe pour les enfants ?

Nous sommes venus en famille dès le premier voyage en Malaisie, il fallait que cela colle pour tout le monde, il n'était pas question que cela perturbe nos enfants donc nous avons fait le choix de toujours rester ensemble mème pour la période d'installation.

Il faut savoir qu'en Malaisie l'école est obligatoire à partir de 6 ans. Du coup vous avez le choix avant 6 ans d'inscrire ou non vos enfants dans des structures privées etc. Généralement ces structures sont très bien gérées et offrent un enseignement et un service de très bonne qualité.

À Kuala Lumpur on se rend très vite compte que les enfants sont au cœur de la vie malaisienne, d’ailleurs ce secteur est très concurrentiel. C'est sûrement pour cette raison que vous avez le choix de choisir ce qui vous convient le mieux. Le coup est d'environ 100 euros par mois pour un enfant. Bien-sûr le prix dépend aussi de l'école que vous avez choisi.

Comment as-tu fait pour obtenir ton visa ?

Nous avons créé une société qui s’appelle BODY STUDIO KL, elle nous a permis de faire notre demande. Les visas coûtent entre 1300 euros et 3000 euros cela dépend du type et de la durée.

Pour ma part j’ai obtenu un visa travail et pour le reste de ma famille un “visa dependant”. Il y a plusieurs moyens de l’avoir, les plus utilisés sont les visas Pass et étudiant. Les visas Pass sont délivrés par les entreprises. Quant aux visas étudiant ils sont délivrés par les établissements scolaires. N’hésitez pas à me contacter sur Instagram @bjj_amine pour avoir plus d’informations à ce sujet.

Comment ça se passe au travail ?

Je peux dire que la tolérance et le respect anime cette cohabitation, je ne pense pas que toute est parfait mais grâce a ces valeurs l’échange est en tous cas possible.

Comment as-tu trouvé ton emploi là-bas ?

Nous ne l’avons pas trouvé, nous l’avons créé ! C’est un centre d’électrostimulation combiné à un conseil en nutrition + coaching personnel dans un cadre exclusif (un centre EMS). Mais je connais beaucoup d’étrangers qui ont pu trouver un emploi directement sur place, en contrat local ou expat, les deux sont possible.

Comment se porte le marché de l'emploi là-bas ?

Je pense que le marché de l’emploi se porte très bien en dehors bien entendu de la crise sanitaire que l’on traverse depuis un an. C’est un pays très dynamique, développé et très compétant dans tous les secteurs. Toutes les industries sont généralement très concurrentielles ce qui dynamise l’activité globale du pays.

Il faut tout de même savoir que le malaisien sera toujours avantagé par rapport a l’étranger mais si vous amenez quelque chose d’intéressant cela est bien perçu.

En tant qu’entrepreneur comment se passe le démarrage d'un business en Malaisie ?

En tant qu’entrepreneur le démarrage de n’importe quel business est difficile en Malaisie et cela n’est pas nouveau pour moi. Il faut s’armer de patience d’autant plus que vous n’êtes pas chez vous et que vous devez souvent apprendre sur le tas.

Malgré les conseils qu’on peut vous donner, ça ne se passe généralement pas comme prévu. Les chemins empreintés sont souvent différents mais il vaut mieux rester concentré sur votre objectif et tout devrait se faire. Conseil : si vous vous lancez, soyez déterminés !

Comment as-tu fait pour ouvrir un compte bancaire en Malaisie ?

Dès que vous avez obtenu votre visa pour pouvez ouvrir un compte bancaire local très facilement, pour ma part jusqu’à aujourd’hui j’utilise les banques en ligne tel que Revolut, N26 etc.

Comment as-tu trouvé ton logement à Kuala Lumpur ?

La chose la plus facile en Malaisie est probablement de trouver un logement à Kuala Lumpur, l’offre est incroyable et à un prix très raisonnable. Une pièce d’identité et de l’argent suffisent à louer un appartement. Les propriétaires vous demandent généralement de vous engager sur un an. Mais cela est négociable.

Comment ça se passe pour la conduite ou les transports en commun ?

La conduite est à droite comme à l’anglaise, les routes sont très correctes et les gens conduisent relativement bien. Il faut juste faire très attention aux motos car il y en a énormément.

Pour se déplacer dans le centre de Kuala Lumpur le métro est largement suffisant, les taxis et l’application Grab (Uber en Asie) sont très abordables aussi.

Parle-nous du coût de la vie à Kuala Lumpur...

Le cout de la vie est très raisonnable pour un foyer comme le mien. On peut avoir un loyer mensuel d’environ 500 euros par mois pour une très belle surface d’environ 100 m2.

La nourriture est vraiment pas chère et manger dehors coûte souvent moins cher qu’à la maison ! Comptez environ 350 euros par mois pour une famille comme la nôtre soit environ 10 euros par jour pour tous les repas et en famille (2 adultes 2 enfants).

Et le shopping c'est comment à KL ?

Les marchés de nuit c’est ce qu’on aime le plus ici et il est possible d’y trouver toute sorte de nourriture locale, il y en a plusieurs dans chaque quartier.

Pour les centres commerciaux je mentionnerai Pavillon, KL Tower, Mid Valley, One Utama.

Pour tout ce qui est électronique (les ordinateurs, téléphones etc.) il y a Plaza Low Yat.

Parle-nous de la culture malaisienne...

Pour commencer Kuala Lumpur est une ville très cosmopolite et il y a énormément de jours fériés et ce pour toutes les religions.

Les malais sont bienveillants et pudiques. Ils ne sont pas du tout tactiles contrairement à l’Occident et ils baissent la tête ne serait ce que pour rendre une carte bleue.

Les gens se saluent rarement et ne tiennent pas la porte non plus. Nous sommes actuellement en MCO (nom du confinement malaisien) et les étrangers non pas le droit de se rendre à la mosquée car le nombre de personne est limité et la priorité est donnée aux malaisiens.

Qu'y a t-il à découvrir comme endroits sympas à Kuala Lumpur ?

Mes quartiers préférés sont Mon-Kiara, KLCC, Bangsar un mélange de haut buildings et de quartiers pavillonnaires où les restaurants sont tops, les écoles aussi, beaucoup de gens y vont pour faire leur shopping.

J’aime beaucoup le quartier Desa Park City pour son emplacement loin des gros buildings avec énormément d’espaces verts d’ailleurs c’est là où est implantée notre salle BODYSTUDIO d’EMS training.

Peux-tu nous parler d'une région sympa que tu as visité récemment ?

Pour être tout à fait honnête on n’a pas encore bien visité le pays à cause de la crise sanitaire mais cela se fera dès que la situation nous le permettra c’est pour cela qu’il faut absolument nous suivre sur instagram : @maman_au_naturel et @bjj_amine.

Mais selon nos amis les îles tells que Perenthian et Redang sont les plus belles de Malaisie. Genting Highlands se situe dans les montagnes où il y a plusieurs Skyway. Penang et Langkawi Island sont aussi des endroits sympas à visiter.

Comment vivent les musulmans là-bas ?

Il y a des mosquées presque partout, je dirais quasiment tous les 5 km et on trouve des salles de prières dans chaque centre commercial. Même chez Ikea ou dans les restaurants. On entend l’appel à la prière partout. Vivre dans un pays musulman rend tout plus facile !

Quels sont les bons restaurants pour manger à KL?

Ici les restaurants qui vendent du porc mais pas d’alcool sont interdits aux musulmans et pareil pour les restaurants qui vendent de l’alcool. Ils sont considérés comme non halal même si leur viande est halal.

Manger dans les petites cuisines de rue reste notre meilleure expérience!

Qu'est-ce que tu apprécies particulièrement à Kuala Lumpur ?

On ressent une sorte de quiétude et d’apaisement. La vision de la religion y est aussi pour beaucoup, mais aussi le respect et la sécurité sont tellement différents comparé à la région parisienne.

La vie est aussi moins chère, tout est plus accessible et plus simple. C’est une ville dans la jungle, un environnement unique, des buildings au milieu de la verdure. Et pour finir on ne manque de rien ici, il y a tout ce dont on a besoin.

Y avait-il un mythe sur le pays avant que tu viennes ?

Oui ont pensait que l’on allait atterrir dans un pays en voie de développement au milieu de maisonnettes en préfabriqué avec une grande différence de niveau de vie. Je pensais arriver en Malaisie et que j’allais conquérir et vanter les avantages de la France par rapport à la Malaisie. Mais ça ne s’est pas du tout passé comme ça, ils sont même très en avance sur la France dans beaucoup de points. C’est plutôt nous qui nous sommes sentis petit ! (rire)

Conseils aux futurs arrivants pour trouver du travail, s'intégrer socialement, se faire un réseau, des amis etc. ?

Contacter Muslim Expat pour les relations sociales, et pour trouver du travail allez sur Indeed ou venez comme nous tester l’entreprenariat en Malaisie.

Pour nous contacter sur instagram : @maman_aunaturel et @bjj_amine, on fera de notre mieux pour vous aider. Mais je pense sincèrement qu’il faut privilégier le contact humain c’est ce qui a de plus fiable. On a fait de très belles rencontres amicales ici qui nous ont énormément facilité dans notre projet sans rien attendre en retour.

As-tu une anecdote sympa sur Kuala Lumpur à nous raconter ?

Un jour il pleuvait tellement que nous cherchions un endroit pour nous abriter, nous étions avec nos enfant et tous les endroits couverts étaient plein de monde. Une dame est venue nous voir et nous a proposé son parapluie, on pensait que c’était était juste le temps que la pluie se calme. En fait elle nous l’a offert et est partie. Nous étions choqués, cela s’est déroulé un peu après notre arrivée à KL. Pas besoin de vous dire que ce petit geste nous a rassuré pour la suite…

Cite-nous les 5 meilleures raisons de s'installer dans cette ville en tant que Muslim Expat...

1.

Religion

2.

Éducation

3.

Sécurité

4.

Climat

5.

Challenge professionnel

Quels sont les "PLUS" de Kuala Lumpur ?

Capitale d’un pays musulman, ville très développée, structures pour les enfants, climat agréable.

Quels sont les "MOINS" de la ville ?

Il y en a sûrement mais je me concentre principalement sur les points positifs, du coup je ne serais dire. Mais je pense réellement qu’il n’y a pas de gros points négatifs en tous cas.

À part la famille et les amis, qu'est ce qui te manque le plus de ton pays de départ ?

Les snacks français et le sport

Merci beaucoup pour ton partage Amine !

Si comme Amine tu souhaites toi aussi partager ton expérience de vie à l'étranger, n'hésite pas à cliquer sur le lien suivant. Cela pourrait aider un grand nombre de personnes à avancer dans leur projet d'expatriation à Kuala Lumpur ou en Malaisie.