expatriation-famille.jpg

S’expatrier ou faire sa hijra à l’autre bout du monde en emmenant sa moitié et ses enfants, c’est possible ? L’équipe de Muslim expat vous répond "Oui" ! Partir vivre ailleurs en famille, c’est toute une aventure. Et comme toute aventure humaine, une aventure se prépare. Et puis en tant que parents, on s’imagine que vous vous posez tous les mêmes questions : « Mon enfant va-t-il s’habituer au nouveau pays ? » « Comment va-t-on faire si cette vie ne nous plait pas ? » Nous vous dirons les meilleurs pays où aller, les avantages de l’expatriation en famille ainsi que les différences entre partir en famille et partir seul.

Les meilleurs pays pour s’expatrier en famille

La famille, c’est sacré. Notamment en Islam, où la famille tient une place très importante dans la vie des musulmans. Et quand on en a une, on fait tout pour la préserver, peu importe l’endroit. Alors quand on s’en va quelque part, on emmène tout le monde avec soi.

Peu importe l’endroit ? C’est un peu exagéré ! Car de toute évidence il y a des endroits plus appropriés que d’autres pour une vie de famille. Nous vous listons ici quelques pays intéressants pour s’expatrier en famille.

  • La Malaisie : un pays surprenant par son calme et sa plénitude. Que ce soit en ville ou en bord de mer, vous bénéficierez d’un cadre de vie digne des plus belles cartes postales. Les nombreuses mosquées y sont toutes très jolies, la nourriture locale est délicieuse et puis les malais sont très accueillants. Ces seuls arguments pourraient suffire à se projeter, et à imaginer l’éducation de vos enfants dans ce pays.
  • Singapour : restons sur le continent asiatique. Attirant de nombreux expatriés, son environnement moderne et futuriste permet de s’installer progressivement sans être dépaysé d’un coup. Pour les mosquées vous serez servis ! Côté éducation la "Ville Jardin" affiche un taux de réussite très élevé et niveau sécurité on ne peut quasiment pas faire mieux !
  • Le Canada : considéré comme l’un des pays les plus tolérants et les plus accueillants au monde, vous serez bien reçus par les canadiens. Environ 60% d’expatriés estiment être en sécurité là-bas. Un chiffre qui peut rassurer des parents de voir leurs enfants grandir dans un tel cadre. Sans parler des grands espaces naturels à couper le souffle !
  • La Suède : une fois de plus on privilégie les enfants. C’est près d’un expatrié sur quatre qui confirme l’amélioration de la qualité de vie de leurs enfants. Pays où les musulmans vivent plus librement qu'ailleurs et où la tolérance est enseignée à l'école dès le plus jeune âge.

Les avantages de s’expatrier en famille

Premièrement, vous aurez l’occasion de resserrer les liens, d’être une famille soudée. Dans un nouvel environnement, loin de celui que vous avez toujours connu, ce sera aussi l’occasion de vous redécouvrir, de passer plus de moments ensemble, de compter les uns sur les autres. D’autant que s’expatrier peut être aussi déconcertant, la famille est un excellent moyen de se ressourcer.

Ensuite un autre avantage : les enfants ont une capacité d’apprentissage assez rapide, ce sont des éponges ! Cela facilitera l’apprentissage d’une autre langue à coup sûr, ils deviendront facilement bilingues. De plus, les enfants arrivent à s’intégrer aisément à l’école, à se faire de nouveaux amis, à nouer des liens. Qui se rappelle du petit nouveau ou de la nouvelle élève qui attisait la curiosité de toute l’école ?

Les différences entre l’expatriation en solo et en famille

Lorsque l’on part seul, on est livré à nous-mêmes. Seul face à l’inconnu, face à nos peurs, à nos doutes, il est dur d’affronter ses sentiments lorsque la solitude nous envahit. Tandis qu’en famille, on a la possibilité de se soutenir, de s’entraider, de se confier en cas de soucis, et surtout d’être unis. Ne dit-on pas que l’union fait la force ?

Hormis la solitude, il y a la capacité d’adaptation. S’adapter à un nouveau pays, un nouveau groupe quand on est seul peut être plus difficile que de le faire quand on est accompagné, entouré de ses proches. Toujours sur la même lignée que l’adaptation, on parle aussi du choc des cultures. Découvrir une culture différente de la nôtre, devoir s’habituer à de nouveaux codes, de nouveaux comportements est le cheminement classique auquel se confrontera tout expatrié. Autant tout redécouvrir en famille. Et quelle magnifique expérience que de découvrir les richesses d'un pays avec les siens !

S’expatrier en famille est un choix qui comporte de nombreux challenges, nécessitant une grande préparation millimétrée, et surtout une véritable envie de préserver et renforcer son cocon familial. Et vous, où et comment prépareriez-vous votre expatriation en famille ?