germany.jpg

Allemagne

Pages annexes



L'Allemagne, avec ses 83 millions d'habitants est l'état le plus peuplé de l'Union Européenne. Sa capitale est Berlin et les autres grandes villes du pays sont Hambourg, Munich, Cologne, Stuttgart, Düsseldorf, Leipzig, Brême, Dresde, Hanovre et Nuremberg.

Économie de l'Allemagne

L’Allemagne est la première puissance économique de l'Union européenne. Son économie de marché sociale est caractérisée par une main-d'œuvre hautement qualifiée, un stock de capital important, un faible niveau de corruption et un niveau élevé d'innovation. Il s'agit du troisième exportateur mondial de biens et de la plus grande économie nationale d'Europe, quatrième du monde en PIB nominal et cinquième en PPP . Elle figure au quatrième rang mondial depuis 2008 derrière les États-Unis, le Japon, et la Chine mais devant la France et le Royaume-Uni. Elle possède pour cela de nombreux atouts : un marché intérieur important, une population active qualifiée grâce à l'apprentissage professionnel, et un niveau de vie élevé. Les entreprises et les syndicats allemands fonctionnent en cogestion. Le PIB allemand s'élève à 3,876 milliards de dollars (GDP 2014, Fonds Monétaire International). Le commerce extérieur représente un tiers du PNB : avec un volume d’exportations de 1 134 milliards d'euros (2014). L'excédent commercial était le plus élevé du monde en 2014 avec 217 milliards d'euros. Le principal moteur de ce commerce extérieur est l’industrie, dont le pourcentage dans le total des exportations se situe à quelque 84 % (2004).

Le secteur des services représente environ 71% du PIB total (technologies de l'information comprises), l'industrie 28% et l'agriculture 1%. Le taux de chômage publié par Eurostat s'élevait à 4,7% en janvier 2015, soit le taux le plus bas des 28 États membres de l'UE. Avec 7,1%, l'Allemagne a également le taux de chômage des jeunes le plus bas de tous les États membres de l'UE. Selon l'OCDE, l'Allemagne affiche l'un des niveaux de productivité du travail les plus élevés au monde.

En Allemagne, l’industrie automobile est considérée comme l’une des plus compétitives et des plus novatrices au monde et se classe au quatrième rang en termes de production. Les 10 principales exportations de l'Allemagne sont les véhicules, les machines, les produits chimiques, les produits électroniques, les équipements électriques, les produits pharmaceutiques, les équipements de transport, les métaux de base, les produits alimentaires, le caoutchouc et le plastique.

Parmi les 500 plus grandes sociétés cotées en bourse au monde en 2014, Fortune Global 500, 28 ont leur siège en Allemagne. Le DAX, principal indice boursier allemand exploité par la Frankfurt Stock Exchange de Deutsche Börse, regroupe 30 grandes entreprises allemandes. Les marques internationales les plus connues sont Mercedes-Benz, BMW, SAP, Volkswagen, Audi, Siemens, Allianz, Adidas, Porsche, Deutsche Bahn, Deutsche Bank, Bosch et Babelsberg. L'Allemagne est aussi reconnue pour son nombre important de petites et moyennes entreprises spécialisées, connues sous le nom de Mittelstand. Plus de 1 000 de ces sociétés sont des leaders mondiaux sur leur marché. À noter également que Berlin a développé un hub cosmopolite florissant pour les startup et est devenu le premier site d'entreprises financées par les capital-risqueurs dans l'Union Européenne.

L'islam en Allemagne

L'islam est la deuxième religion du pays. Lors du dernier recensement (2011), 1,9% de la population recensée (1,52 million de personnes) ont indiqué que leur religion était l'Islam, mais ce chiffre est considéré comme peu fiable, car un nombre disproportionné d'adhérents de cette religion (et d'autres religions, comme le judaïsme) sont susceptibles d'avoir fait usage de leur droit de ne pas répondre à la question. Les chiffres de "Religionswissenschaftlicher Medien- und Informationsdienst" suggèrent un chiffre de 4,4 à 4,7 millions (environ 5,5% de la population) en 2015. Une étude menée par l'Office Fédéral de la Migration et des Réfugiés a révélé qu'entre 2011 et 2015, la population musulmane avait augmenté de 1,2 million de personnes, principalement en raison de l'immigration de masse. La plupart des musulmans sont des sunnites et des aleviens de Turquie, mais il existe un petit nombre de chiites, d'Ahmadiyyas et d'autres confessions. La plupart des musulmans vivent à Berlin et dans les grandes villes de l'Allemagne de l'Ouest.