oman.jpg

Oman

Pages annexes



Villes de Oman



Oman ou officiellement le Sultanat d'Oman, est un pays d'Asie, situé dans la péninsule Arabique. Tenant une position stratégiquement importante à l'embouchure du golfe Persique, le pays partage des frontières terrestres avec les Émirats Arabes Unis, l'Arabie Saoudite et le Yémen. Sa capitale est Mascate.

Si vous souhaitez faire hijra au Sultanat d'Oman, n'hésitez pas à poser vos questions sur le forum dédié à la communauté des musulmans expatriés !

Pour aller plus loin, sachez que vous pouvez recevoir notre kit Muslim Expat directement à la maison ! Un coffret complet dédié à l'expatriation des musulmans et qui boost votre projet en vous faisant gagner beaucoup de temps sur vos démarches administratives !

Économie du Sultanat d'Oman

Le statut fondamental de l'État d'Oman énonce à l'article 11 que "l'économie nationale est fondée sur la justice et les principes d'une économie libre". Selon les normes régionales, Oman a une économie relativement diversifiée, mais reste tributaire des exportations de pétrole. En termes de valeur monétaire, les combustibles minéraux représentaient 82,2% du total des exportations de produits en 2018. Le tourisme est l'industrie qui connaît la croissance la plus rapide à Oman. Les autres sources de revenus, l'agriculture et l'industrie, sont faibles en comparaison et représentent moins de 1% des exportations du pays, mais la diversification est considérée comme une priorité par le gouvernement. Pour atteindre cet objectif, Oman s'est lancé dans un programme de construction d'une usine d'aluminium basée à Sohar et investit dans les semi-conducteurs et la robotique, consolide ses acquis dans les mines de cuivre et de marbre, ainsi que les infrastructures portuaires.

La majorité des entreprises omanaises opèrent dans les secteurs du pétrole et du gaz, de la construction et du commerce. L'agriculture, souvent de subsistance de par sa nature, produit des dattes, des limes, des céréales et des légumes, mais avec moins de 1% du pays cultivé, Oman restera probablement un importateur net de denrées alimentaires.

Depuis la chute des prix du pétrole en 1998, Oman a activement planifié la diversification de son économie et met davantage l'accent sur d'autres secteurs de l'industrie, à savoir le tourisme et les infrastructures. Oman avait une "Vision 2020" pour diversifier l'économie établie en 1995, qui visait une diminution de la part du pétrole à moins de 10% du PIB d'ici 2020, mais elle est devenue obsolète en 2011. Oman a ensuite créé la "Vision 2040".

En termes d'investissement étranger direct (IED), le total des investissements en 2017 a dépassé 24 milliards de dollars US. La part la plus élevée de l'IED est allée au secteur du pétrole et du gaz, qui représentait environ 13 milliards de dollars US (54,2%), suivi de l'intermédiation financière, qui représentait 3,66 milliards de dollars américains (15,3%). L'IED est dominé par le Royaume-Uni avec une valeur estimée à 11,56 milliards de dollars US (48%), suivi par les Émirats Arabes Unis 2,6 milliards de dollars US(10,8%), puis par le Koweït 1,1 milliard de dollars US (4,6%).

Oman, en 2018, avait un déficit budgétaire de 32% des recettes totales et une dette publique par rapport au PIB de 47,5%. Les dépenses militaires d'Oman par rapport au PIB entre 2016 et 2018 étaient en moyenne de 10%, tandis que la moyenne mondiale au cours de la même période était de 2,2%. Les dépenses de santé d'Oman par rapport au PIB entre 2015 et 2016 étaient en moyenne de 4,3%, tandis que la moyenne mondiale au cours de la même période était de 10%. Les dépenses de recherche et développement d'Oman entre 2016 et 2017 ont été en moyenne de 0,24%, ce qui est nettement inférieur à la moyenne mondiale (2,2%) au cours de la même période. Les dépenses publiques d'Oman consacrées à l'éducation par rapport au PIB en 2016 étaient de 6,11%, tandis que la moyenne mondiale était de 4,8% (2015).

Les réserves prouvées de pétrole d'Oman totalisent environ 5,5 milliards de barils à ce jour (25ème plus grand au monde). C'est très peu comparé aux 340 milliards de barils que possèdent l'Arabie Saoudite. Le pétrole est extrait et traité par Petroleum Development Oman (PDO), les réserves prouvées de pétrole étant à peu près stables, bien que la production de pétrole ait diminué. Le Ministère du Pétrole et du Gaz est responsable de toutes les infrastructures et projets pétroliers et gaziers à Oman. Aujourd'hui, Oman, via sa compagnie nationale Petroleum Development of Oman (PDO), produit environ 600 000 barils par jour. Le pays dispose d'une raffinerie qui ne satisfait pas les besoins du pays en hydrocarbures. Une nouvelle étape est franchie depuis 2005 avec le lancement de l'exploitation des réserves de gaz effectuée par la compagnie nationale Oman LNG.

En 2018, le pétrole et le gaz représentaient à eux deux 71% des revenus du gouvernement. Les réserves de gaz naturel d'Oman sont estimées à 849,5 milliards de mètres cubes, se classant au 28ème rang mondial seulement.

Oman est en train de rénover et d'élargir l'infrastructure portuaire de Mascate, Duqm, Sohar et Salalah pour accroître le tourisme, la production locale et les parts d'exportation. Oman étend également ses activités en aval en construisant une raffinerie et une usine pétrochimique à Duqm d'une capacité de 230 000 barils par jour, dont l'achèvement est prévu d'ici 2021. La majorité de l'activité industrielle à Oman se déroule dans 8 États industriels et 4 zones franches. L'activité industrielle se concentre principalement sur les mines et services, la pétrochimie et les matériaux de construction. Les principaux employeurs du secteur privé sont respectivement les secteurs de la construction, du commerce de gros et de détail et de la fabrication. La construction représente près de 48% de la population active totale, suivie du commerce de gros et de détail, qui représente environ 15% de l'emploi total et de la fabrication, qui représente environ 12% de l'emploi dans le secteur privé.

Oman, selon le rapport de l'Indice Mondial de l'Innovation (2019), obtient des résultats "inférieurs aux attentes" en matière d'innovation par rapport aux pays classés à revenu élevé. En effet le ratio de demandes de brevet par million d'habitants était de 0,35 en 2016 et la moyenne de la région Moyen-Orient était de 1,50, tandis que la moyenne des pays à «revenu élevé» était d'environ 48,0 pendant la même année. En 2019, Oman était donc classé 80ème sur 129 pays en termes d'indice d'innovation, ce qui prend en considération des facteurs tels que l'environnement politique, l'éducation, les infrastructures et la sophistication des entreprises. L'innovation, la croissance technologique et la diversification économique sont entravées par une croissance économique qui repose sur l'expansion des infrastructures, qui elle-même dépend fortement d'un pourcentage élevé de main-d'œuvre étrangère "peu qualifiée'' et "à bas salaires''. (à noter qu'une forte communauté indienne et filipino occupe une grande partie de la main d'oeuvre avec un salaire moyen de 400 dollars US par mois). En résumé Oman manque cruellement de main d'oeuvre étrangère qualifiée contrairement aux autres pays du Golfe.

Le secteur du tourisme dans le Sultanat d'Oman

Le tourisme à Oman a considérablement augmenté récemment, et il devrait être l'une des plus grandes industries du pays. En effet le pays s'oriente vers le développement de son secteur touristique avec la construction de complexes hôteliers (luxe). En moins de dix ans, le nombre d'hôtels aux normes internationales est passé de 200 à plus de 6 000. Conséquence logique, le nombre de touristes augmente chaque année de 30 %, selon le Ministère du Tourisme. Le World Travel & Tourism Council a déclaré qu'Oman était la destination touristique à la croissance la plus rapide au Moyen-Orient. Le tourisme a contribué pour 2,8% au PIB omanais en 2016. Il est passé de 505 millions de roupies (1,3 milliard de dollars américains) en 2009 à 719 millions de roupies (1,8 milliard de dollars américains) en 2017 soit une progression de 42,3% de croissance.

Oman possède l'un des environnements les plus diversifiés du Moyen-Orient avec diverses attractions touristiques et est particulièrement bien connu pour le tourisme d'aventure et culturel. Mascate, la capitale d'Oman, a été nommée la deuxième meilleure ville à visiter au monde en 2012 par l'éditeur de guides de voyage Lonely Planet. Mascate a également été choisie comme capitale du tourisme arabe en 2012.

L'Islam dans le Sultanat d'Oman

La religion officielle du sultanat d'Oman est l'islam ibadite, une branche de l'islam souvent rapprochée du kharidjisme. C'est aussi la religion de la famille royale, ce qui en fait le seul pays musulman dont le courant dominant n'est ni le sunnisme ni le chiisme. Les autres courants de pensée comme les sunnites et les chiites sont présentes dans le sultanat. Pratiquement tous les omanais professent l'islam, environ 70% de la population d'Oman suit l'école ibadite d'Abd-Allah ibn Ibadh. L'adhésion à l'ibadisme explique en partie l'isolement historique d'Oman car en effet les ibadis n'étaient pas enclins à s'intégrer à leurs voisins, car la majorité des musulmans sunnites considèrent l'ibadisme comme une forme hérétique de l'islam. Les mosquées omanaises sont très belles, assez simples, avec presque aucune décoration sauf autour des fenêtres et manquent parfois de minarets, éléments communs avec les autres pays musulmans. La plus haute autorité religieuse d'Oman est le Grand Mufti.

Nos articles sur Oman

Voici une partie de nos articles qui traitent de sujet autour de Oman

ile-de-socotra-yemen.jpg

L'ile de Socotra au Yémen

Muslim Expat revient pour une nouvelle excursion, tout en découverte et en surprise. Cette fois-ci, une fois n'est pas coutume, on se dirige du côté de la péninsule arabe, et plus préc...

03/08/2020 17:00

Témoignages

Voici le retour de nos membres à Oman

abu-ali-hijra-muscat.jpg

Direction Oman avec Abu Ali et un beau témoignage sur sa hijra à Mascate

Si vous réfléchissez encore au fait de vous installer au Sultanat d’Oman ou non, sachez que votre décision pourrait vous amener à vivre une expérience financièrement et culturellement...

01/10/2020 23:35

irchad-muscat.jpg

Témoignage d'Irchad, un frère qui a fait sa hijra en famille à Mascate

Si vous réfléchissez encore au fait de vous installer au Sultanat d’Oman ou non, sachez que votre décision pourrait vous amener à vivre une expérience financièrement et culturellement très e...

03/08/2020 17:00