philippines.jpg

Philippines

Pages annexes



Villes de Philippines



La République des Philippines est un pays formé d'un archipel de 7 641 îles, dont les langues officielles sont l'anglais et le tagalog. La capitale des Philippines est Manille et la ville la plus peuplée est Quezon City, toutes deux faisant partie de Metro Manila.

Si vous souhaitez vous expatrier aux Philippines , (Manille, Cébu etc.) n'hésitez pas à poser vos questions sur le forum dédié à la communauté des musulmans expatriés !

Pour aller plus loin, sachez que vous pouvez recevoir notre kit Muslim Expat directement à la maison ! Un coffret complet dédié à l'expatriation des musulmans et qui boost votre projet en vous faisant gagner beaucoup de temps sur vos démarches administratives !

Économie des Philippines

L'économie philippine est la 34ème plus grande au monde, avec un produit intérieur brut (nominal) estimé à 371,8 milliards de dollars en 2018. Les exportations primaires comprennent les semi-conducteurs et les produits électroniques, le matériel de transport, les vêtements, les produits en cuivre, les produits pétroliers, l'huile de noix de coco et les fruits. Les principaux partenaires commerciaux sont les États-Unis, le Japon, la Chine, Singapour, la Corée du Sud, les Pays-Bas, Hong Kong, l'Allemagne, Taïwan et la Thaïlande.

Pays nouvellement industrialisé, l'économie philippine est passée d'une économie basée sur l'agriculture à une économie mettant davantage l'accent sur les services et la fabrication. Sur la population active totale du pays d'environ 41 millions de personnes, le secteur agricole emploie 30% de la main-d'œuvre et représente 14% du PIB. Le secteur industriel emploie environ 14% de la main-d'œuvre et représente 30% du PIB. Quant au secteur des services il représente 47% des travailleurs pour 56% du PIB.

La crise financière asiatique de 1997 a affecté l'économie des Philippines, entraînant une baisse persistante de la valeur du peso et une chute du marché boursier. Il y a eu des signes de progrès depuis. En 2004, l'économie a connu une croissance du PIB de 6,4% et de 7,1% en 2007, son rythme de croissance le plus rapide en trois décennies.

D'autrepart l'économie du pays est fortement tributaire des envois de fonds des Philippins d'outre-mer, qui dépassent l'investissement direct étranger comme source de devises étrangères. Le développement régional est inégal, en effet la capitale, Manille, gagnant l'essentiel de la nouvelle croissance économique au détriment des autres régions, bien que le gouvernement ait pris des mesures pour répartir la croissance économique en encourageant l'investissement dans d'autres régions du pays. Malgré certaines contraintes, les industries de services comme le tourisme et l'externalisation des processus commerciaux ont été identifiées comme des domaines offrant certaines des meilleures opportunités de croissance pour le pays. Cependant, le tourisme n'est pas aussi performant qu'une industrie par rapport aux autres pays voisins en raison de la difficulté de voyager à travers la géographie fragmentée de l'archipel.

L'industrie de l'externalisation des processus métier (BPO) est composée de huit sous-secteurs, à savoir l'externalisation des processus de connaissances et les back-offices, l'animation, les centres d'appels, le développement de logiciels, le développement de jeux, la conception technique et la transcription médicale. L'industrie IT-BPO joue un rôle majeur dans la croissance et le développement du pays.

Goldman Sachs estime que d'ici 2050, ce sera la 20ème plus grande économie du monde. HSBC prévoit également que l'économie philippine deviendra la 16ème économie du monde, la 5ème économie d'Asie et la plus grande économie de la région de l'Asie du Sud-Est d'ici 2050.

Le secteur du tourisme aux Philippines

Le secteur des voyages et du tourisme est un contributeur majeur à l'économie, contribuant à 7,1% au PIB des Philippines (2013) et fournissant 1 226 500 emplois, soit 3,2% de l'emploi total. La Corée du Sud, la Chine et le Japon représentent 60% des visiteurs tandis que les Amériques 19% et l'Europe 11%.

La riche biodiversité du pays est l'une des principales attractions touristiques avec ses plages, ses montagnes, ses forêts tropicales, ses îles et ses sites de plongée parmi les destinations touristiques les plus populaires. En tant qu'archipel composé d'environ 7 500 îles, les Philippines ont de nombreuses plages, grottes et autres formations rocheuses. Boracay possède des plages de sable blanc éclatantes et a été désignée comme la meilleure île du monde par Travel + Leisure en 2012. Les rizières en terrasses de Banaue à Ifugao, la ville historique de Vigan à Ilocos Sur, les Chocolate Hills à Bohol, la croix de Magellan à Cebu et le récif de Tubbataha à Visayas sont d'autres points forts.

Les Philippines sont également l'une des destinations de retraite préférées des étrangers en raison de son climat chaud toute l'année, de ses plages et de son faible coût de la vie.

L'Islam aux Philippines

L'islam est la plus ancienne religion monothéiste enregistrée aux Philippines. De nos jours c'est la deuxième religion en importance après le christianisme (les Philippines sont le 3ème pays qui compte le plus de catholiques au monde après le Brésil et le Mexique) en effet la Commission Nationale des Philippins Musulmans (NCMF) a déclaré qu'environ 10 700 000 ou 11% des Philippins sont musulmans. La majorité des musulmans vivent à Mindanao, Palawan, l'archipel de Sulu et dans les îles voisines et la plupart d'entre eux pratiquent l'islam sunnite sous l'école Shafi'i.

La région autonome de Mindanao musulmane (ARMM) est la région des Philippines qui comprend toutes les provinces à prédominance musulmane des Philippines, à savoir : Basilan (sauf la ville d'Isabela), Lanao del Sur, Maguindanao, Sulu et Tawi-Tawi, et la Ville de Marawi. C'est la seule région à avoir son propre gouvernement et la capitale régionale est Cotabato City.

En 2012, des recherches ont été menées sur divers biens culturels dans les zones islamiques de Mindanao. La recherche comprenait le Coran 'Maradika' de Bayang, la description des notes trouvées dans le Coran de Bayang, le Coran et les manuscrits islamiques de la collection Sheikh Ahmad Bashir, le Coran 'Dibolodan' de Bacong en Marantao, le Coran et le parchemin de prière de Guro sa Masiu à Taraka, l'histoire du prophète Muhammad (SWS) au Growing Memorial Research Center du Dansalan College et l'art manuscrit islamique des Philippines. En 2014, le Coran de Maradika de Bayang a été déclaré trésor culturel national, le premier manuscrit islamique des Philippines.

L'islam a atteint les Philippines au 14ème siècle avec l'arrivée de commerçants musulmans du golfe Persique, du sud de l'Inde et de leurs partisans de plusieurs gouvernements du sultanat en Asie du Sud-Est maritime. La prédominance de l'islam a atteint les rives de la baie de Manille, qui abritait plusieurs royaumes musulmans. Pendant la conquête espagnole, l'islam a connu un déclin rapide en tant que foi monothéiste prédominante aux Philippines à la suite de l'introduction du catholicisme romain par les missionnaires espagnols et via l'Inquisition espagnole. Les tribus philippines du sud étaient parmi les communautés philippines indigènes qui ont le plus résisté à la domination espagnole et aux conversions au catholicisme romain.

L'islam est arrivé dans les îles du sud des Philippines, à partir de l'interaction historique des régions de Mindanao et Sulu avec d'autres îles indonésiennes, les îles malaises et Bornéo. Les gens qui se sont convertis à l'islam sont devenus les Moros. La conquête musulmane a atteint le royaume de Tondo qui a été supplanté par l'État vassal du Brunei, le royaume de Maynila. Les sultanats musulmans avaient commencé à s'étendre dans le centre des Philippines au XVIème siècle, lorsque la flotte espagnole dirigée par Ferdinand Magellan est arrivée. La conquête espagnole au XVIème siècle a conduit le christianisme catholique à devenir la religion dominante dans la plupart des Philippines et l'islam une religion minoritaire jusqu'à notre époque.

La plupart des mosquées aux Philippines ont aujourd'hui des architectures islamiques communes importées d'Arabie, bien que certaines mosquées de style pagode vernaculaire puissent encore être vues à Mindanao comme le Masjid Datu Untong Balabaran de Taviran à Datu Odin Sinsuat, Maguindanao. Il a été proposé d'inscrire les mosquées du patrimoine des Philippines sur la liste pour la déclaration du patrimoine mondial de l'UNESCO.