tunisia.jpg

Tunisie

Pages annexes



Villes de Tunisie



La Tunisie est un pays d'Afrique du Nord situé à l'Ouest de la Libye et à l'Est de l'Algérie. C'est le plus petit pays du Maghreb mais l'un des plus anciens. Sa capitale est Tunis et sa monnaie est le Dinar Tunisien (TND).

Si vous souhaitez faire hijra en Tunisie, n'hésitez pas à poser vos questions sur le forum dédié à la communauté des musulmans expatriés !

Pour aller plus loin, sachez que vous pouvez recevoir notre kit Muslim Expat directement à la maison ! Un coffret complet dédié à l'expatriation des musulmans et qui boost votre projet en vous faisant gagner beaucoup de temps sur vos démarches administratives !

Économie de la Tunisie

Au cours de la décennie précédente, la croissance annuelle moyenne de la Tunisie a été d’environ 5%, mais l’économie stagne du fait des bouleversements politiques, économiques et géopolitiques qui affectent le pays depuis 2009. En 2019, le PIB a progressé de 1,5%, soit un taux inférieur à celui de 2018. Cela est principalement dû au ralentissement dans l’agriculture et à la contraction de l’industrie (pétrolière et gazière, agroalimentaire). Cependant, la croissance dans le secteur des services a partiellement compensé ce coup de frein. Selon le FMI, la croissance pourrait atteindre 2,4% en 2020 et 2,9% en 2021. La croissance anticipée devrait être soutenue par l’amélioration des résultats dans l’agriculture, le secteur manufacturier et celui du tourisme, ainsi que par les réformes prévues pour améliorer les investissements climatiques.

Alors que l'économie reste fragile au lendemain de la révolution et de la crise financière mondiale, les conditions de sécurité se sont considérablement améliorées au cours des deux dernières années, ce qui a permis d'améliorer le climat des affaires. Le gouvernement tunisien a mis en place diverses mesures fiscales visant à lutter contre l'évasion fiscale et à améliorer les recettes fiscales.

La Tunisie a une économie diversifiée, allant de l'agriculture au secteur minier, en passant par l'industrie manufacturière et le pétrole. Depuis l'indépendance de la Tunisie, l'agriculture a enregistré des taux de croissance importants et a permis au pays d'atteindre un niveau de sécurité alimentaire suffisant. En dépit du développement des autres secteurs de l'économie nationale, l'agriculture conserve une importance sociale et économique.

Le secteur agricole représente 11,6% du PIB, l'industrie 25,7% et les services 62,8%. Le secteur industriel comprend principalement la fabrication de vêtements et de chaussures, la production de pièces automobiles et de machines. En matière industrielle, la Tunisie est le premier exportateur d'Afrique en valeur absolue : elle est ainsi passée devant l'Afrique du Sud il a de ça quelques années. Les secteurs du textile et de l'agroalimentaire représentent 50 % de la production et 60 % de l'emploi de l'industrie manufacturière. Mais, après avoir cru à un rythme de croissance stable, l'industrie tunisienne fait aujourd'hui face à la concurrence étrangère, de plus, bien que le pays ait enregistré une petite croissance au cours de la dernière décennie, elle continue de souffrir d’un taux de chômage élevé, en particulier chez les jeunes. Le Printemps arabe a eu des conséquences désastreuses sur l'économie du pays et les attentats ont touché le tourisme tunisien qui représentait une part non négligeable du PIB national. Avec une croissance économique quasi nulle, le pays est proche de la récession et connaît un spectaculaire envol de sa dette qui atteint 60 % du PIB.

Les ressources naturelles de la Tunisie sont modestes si on les compare à celles de ses voisines : l'Algérie et la Libye. Selon les estimations, la Tunisie possède des réserves prouvées de pétrole brut estimées à 425 millions de barils en janvier 2015. Face aux limites de sa production pétrolière, le pays se tourne de plus en plus vers le gaz naturel pour couvrir sa demande en énergie. Le pays dispose de réserves prouvées de 65,13 milliards de pieds cubes en 2011 dont deux-tiers sont offshore.

Le secteur du tourisme en Tunisie

Le secteur touristique fournit 340 000 emplois dont 85 000 emplois directs, soit 11,5 % de la population active occupée avec une forte part d'emploi saisonnier. Outre le tourisme balnéaire majoritaire, le tourisme saharien (Douz et Tozeur attirant chaque année plus de 250 000 touristes durant toute l'année) est en fort développement. Plus récemment, le tourisme vert, la thalassothérapie et le tourisme médical sont apparus et croissent très rapidement.

L'Islam en Tunisie

L'islam en Tunisie est considérée comme la religion officielle. On estime que la très large majorité de la population tunisienne se considère comme musulmane, bien qu'il n'existe pas de recensement national. La plupart des musulmans tunisiens sont sunnites de rite malékite, mais le soufisme y a une influence importante. Le pays compte 5 470 mosquées à la fin décembre 2015 et les fêtes religieuses musulmanes (Aïd al-Adha et Aïd el-Fitr etc.) sont considérées comme des jours fériés mais le vendredi n'est pas chômé comme en Algérie.

Le christianisme et le judaïsme sont très minoritaires en Tunisie mais le pays se caractérise par sa tolérance et son ouverture aux autres cultures qui ont fait son identité, notamment sur l'île de Djerba. La synagogue de la Ghriba est l'une des plus anciennes synagogues au monde et la plus ancienne utilisée sans interruption. Beaucoup de Juifs d'origine tunisienne la considèrent comme un lieu de pèlerinage. Chaque année, des célébrations sont organisées à raison de son ancienneté et la légende selon laquelle elle aurait été construite en utilisant des pierres du temple de Salomon.

La Constitution de 2014 exige de l'État qu'il garantisse la liberté de croyance et de conscience et le libre exercice du culte, protège le sacré, garantisse la neutralité des lieux de culte, diffuse les valeurs de modération et de tolérance, proscrive l'accusation d'apostasie et s'oppose à l'incitation à la haine et à la violence.

Témoignages

Voici le retour de nos membres à Tunisie

yassine-muslim-expat-tunis.jpg

Nous partons à la rencontre de Yassine, un entrepreneur qui a fait sa hijra à Tunis

Avec ses étés torrides, ses hivers doux et chaleureux, ses habitants accueillants et sa culture très ancienne, il n'est pas étonnant que Tunis soit une destination si populaire pour les expatriés e...

15/01/2021 01:16

bader-tunis.jpg

Direction Tunis avec un nouveau témoignage de Bader, qui nous parle de sa hijra en Tunisie.

Avec ses étés torrides, ses hivers doux et chaleureux, ses habitants accueillants et sa culture très ancienne, il n'est

09/09/2020 22:21